Ce 4 avril, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) publiait un nouveau rapport alarmant sur l’urgence climatique.

Selon Raphael Jachnik, spécialiste de la finance climat à l’OCDENous ne sommes pas sur la bonne voie pour limiter le changement climatique à 1,5°C mais nous avons les moyens de corriger le tir”

Le président du GIEC, Hoesung Lee, quant à lui, déclarait”Nous sommes à la croisée des chemins pour garantir un avenir vivable”. “Les trois prochaines années sont cruciales car les investissements d’aujourd’hui vont avoir des conséquences pour les décennies à venir.” 

📢 Il nous faut un plan ! 

Pour limiter le réchauffement aux environs de 2°C, les émissions mondiales de gaz à effet de serre doivent atteindre leur valeur maximale avant 2025 au plus tard (soit d’ici 3 ans), puis diminuer d’un quart les 5 années suivantes : autrement dit demain ! 

👉 La réalité ?

Durant ce quinquennat, force est de constater que le président de la République n’a rien fait pour limiter le dérèglement climatique malgré les effets d’annonce : Convention des citoyens pour le climat, France 2030…

Le gouvernement a rétabli l’utilisation de certains pesticides au péril des insectes, qui sont pourtant à la base de la chaîne alimentaire.

La France a été condamnée par deux fois par la Cour européenne des droits de l’homme pour inaction climatique : autrement dit, l’Affaire du siècle !

👉 Il nous faut agir !

Parce qu’Emmanuel Macron est bien trop inconséquent en matière de climat, la gauche vous proposons une alternative crédible.

Dimanche prochain, faites le choix de l’écologie et du progrès.

Pour vous informer

The evidence is clear: the time for action is now. We can halve emissions by 2030. — IPCC

COMMUNIQUÉ DE PRESSE DU GIEC

Partagez
Tweetez