CISE logo

Nous avons déjà perdu la bataille contre le changement climatique, mais pas la guerre !

Le GIEC est le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Créé en 1988 par le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) et l’Organisation météorologique mondiale (OMM), il rassemble 195 États membres.

Il est composé de trois groupes de travail :

  • Aspects scientifiques du changement climatique
  • Impact et vulnérabilité des systèmes socio-économiques et naturels
  • Solutions envisageables

Le 9 aout 2021 le premier groupe de travail du GIEC a publié son premier rapport. Il a été rédigé par 234 scientifiques de 66 pays, sur la base de plus de 14 000 études scientifiques. Il explique le mécanisme du changement climatique.

Le 28 février 2022 le second groupe de travail publiait son rapport. Rédigé par 270 scientifiques du monde entier à partir de l’analyse de 34.000 études, il est bien plus alarmant que le précédent qui datait de 2014. Les catastrophes qui nous attendent sont en deçà des prévisions annoncées précédemment.

Dans son rapport, le GIEC démontre que l’activitéhumaine soit responsable du réchauffement climatique n’est plus discutable. Le dernier rapport pointe du doigt les conséquences dévastatrices du changement climatique sur les écosystèmes. Les effets du changement climatique accentuent les famines, déstabilise l’approvisionnement en eau, dégrade la santé physique et morale des humaines.

L’inaction de nos responsable politique augmente les inégalités entre les peuples et entre les classes sociales. Une fois encore ce sont les plus pauvres qui subissent de plein fouet les effets du dérèglement et de l’inconséquence des pays riches.

Nous avons déjà perdu la première bataille contre le réchauffement. Le climat des années 1900 est perdu à jamais. Sans actions immédiates de notre part nous allons droit à la vers une catastrophe annoncée.

Si Macron fait un second mandat ce sera 5 années de plus de perdues, et nous ne pouvons pas nous permettre ce luxe. En 2022 Il nous faut gagner la guerre pour la survie de l’espèce humaine. Notre vote pour la justice sociale et l’écologie politique sera primordial.

Le rapport du GIEC :

c’est ici

Vous pouvez trouver une analyse du second rapport sur les pages du journal ONU Info.

c’est ici

Décryptage de ce rapport sur BLAST avec Camille Etienne

Partager sur :

Nos articles similaires

Pétitions signées par la CISE en mars et avril 2024

Marche des solidarités. Soutien au syndicaliste CGT. Non à la criminalisation. Appel du premier mai.

Création d’un comité local d’Izquierda Unida à Stockholm (12 avril 2024)

La fédération extérieure du parti de gauche Izquierda Unida a créé un comité local à Stockholm, un événement auquel la CISE a été représentée, transmettant un message d’amitié de son président.

La guerre aux français pauvres à l’étranger

Le Rassemblement National reçoit des intentions de vote en partie parce que les « socialistes » ont trahi la nation. Et si on faisait une nation de gauche ? C’est un des buts de la CISE.