CISE logo

On est bien avancés

Deux remarques au sujet des primaires organisées à gauche pour cette présidentielle.

La première question qui se posent, et à laquelle il est encore trop tôt pour répondre, est-ce que l’on a besoin des partis pour désigner des candidats ? Pour moi la réponse est oui car les partis sont un droit constitutionnel pour garantir la diversité d’opinion. Mais on ne peut pas non plus ignorer que le débat public se fait de plus en plus en dehors voire contre les partis.

La deuxième est un constat. Les primaires ne clarifient pas le débat politique à gauche. EELV et la Primaire Populaire le montrent à l’envi. L’effet est même inverse car les divisions sont plus profondes avant qu’après. D’un point de vue pragmatique, la gauche a une candidate de plus et, en outre, n’a pas profité de cette agitation pour proposer des idées ni même front commun.

Un édito du Monde frappé au coin du bon sens.

Lire l’article en cliquant ici.

WG

Partager sur :

Nos articles similaires

Vivent les Communicants !

Editorial du 10ème "Vert luisant", Journal des écologistes français du Luxembourg

Pétitions signées par la CISE en mars et avril 2024

Marche des solidarités. Soutien au syndicaliste CGT. Non à la criminalisation. Appel du premier mai.

Création d’un comité local d’Izquierda Unida à Stockholm (12 avril 2024)

La fédération extérieure du parti de gauche Izquierda Unida a créé un comité local à Stockholm, un événement auquel la CISE a été représentée, transmettant un message d’amitié de son président.