CISE logo

Retour vers le futur : quand la droite bascule dans l’extrême droite .

Retour vers le futur : quand la droite bascule dans l’extrême droite Imaginez qu’il y a vingt ans, exactement, on vous ait dit que des éléments incontrôlés (ou non d’ailleurs) utilisent la force publique contre des demandeurs d’asile, entrent illégalement chez un particulier pour le tabasser sans raison ; imaginez que le gouvernement ait préparé des lois ou des décrets contre le sécessionnisme avec les musulmans dans le collimateur ou bien encore des mesures législatives qui permettent le fichage systématique des militants – évidemment plus proches de la CISE que de l’actuelle majorité – des mesures qui permettent que des dispositions légales abaissent l’âge de la majorité pour les condamnations ou le fichage ; imaginez que des ministres ou hauts responsables de l’Etat mentent – qu’un ministre de l’Intérieur mente effrontément sur les chiffres et les mobiles des interpellations lors d’une manifestation ; que les éléments les plus réactionnaires de la police dictent au gouvernement des lois leur accordant l’impunité de fait ; imaginez enfin qu’un hebdomadaire de droite extrême, tel Valeurs Actuelles devienne une référence et promeuve ses journalistes à des postes importants dans les médias.Qu’est-ce que vous auriez pensé ? Que le Front National est arrivé au pouvoir. L’extrême droite tant honnie et longtemps considérée comme « extrémiste » a été dépassée par une droite moderne, décomplexée, experte en communication politique.La banalisation des thèses de l’extrême droite depuis les années 1980 a atteint son objectif. Nul besoin d’avoir un Le Pen au pouvoir pour que ses idées gangrènent le pacte républicain. Nous en sommes là. Les connivences entre l’extrême droite et la droite sont historiquement connues. Elles menacent aujourd’hui l’ensemble de la société française. Reste en suspens une question que l’on aurait aimé ne jamais avoir à poser : jusqu’où va-t-on aller dans la remise en cause de notre modèle ?Une chose est certaine : la CISE fera tout ce qui est en son pouvoir pour stopper cette hémorragie démocratique.

William Guerraiche

Partager sur :

Nos articles similaires

Vivent les Communicants !

Editorial du 10ème "Vert luisant", Journal des écologistes français du Luxembourg

Pétitions signées par la CISE en mars et avril 2024

Marche des solidarités. Soutien au syndicaliste CGT. Non à la criminalisation. Appel du premier mai.

Création d’un comité local d’Izquierda Unida à Stockholm (12 avril 2024)

La fédération extérieure du parti de gauche Izquierda Unida a créé un comité local à Stockholm, un événement auquel la CISE a été représentée, transmettant un message d’amitié de son président.